Archive

Category Archives for "Petit Pousse"

Montessori et l’éducation bienveillante : le pouvoir de l’exemple

La pédagogie Montessori est à la fois une méthode d’éducation visant l’autonomie de l’enfant via un matériel didactique spécifique, et un art d’être à l’enfant respectueux, ouvert et profondément bienveillant.

Personnellement, depuis que je suis devenue maman, et par le biais de ma profession également (assistante maternelle) je suis convaincue qu’entretenir une relation égalitaire avec nos Minis Pousses leur permet d’exprimer simplement toute la bienveillance qu’elles portent naturellement en eux 😃

Si comme moi, vous vous interrogez sur votre parentalité et que vous recherchez le « mode d’emploi », je vous propose de découvrir l’approche de Maria MONTESSORI à ce sujet.

Asseyez-vous confortablement, prenez une grande respiration, c’est parti !

La Parentalité bienveillante et positive

Cette célèbre pédagogue affirmait que: «  le premier devoir de l’éducateur – qu’il  s’occupe d’un nouveau-né ou d’un enfant plus âgé – consiste à reconnaître et à respecter la personnalité humaine de cet être nouveau » et aussi « une manière de mesurer la pertinence d’un modèle éducatif, c’est le niveau de bonheur d’un enfant, ainsi éduquer n’est pas dresser… »

J’essaie donc autant que possible de mettre en place des actions en faveur du bien-être et du développement harmonieux de l’enfant, si bien que je me suis dit que je pratiquais une éducation bienveillante /positive /consciente

Quand on découvre des techniques telles que la CNV (communication non-violente) ou l’écoute active, quand on commence à s’intéresser au développement de l’enfant et surtout de son cerveau … On n’a qu’une envie : partager avec le monde entier afin d’améliorer … le monde, justement ! 😇

Or, il n’est pas simple de définir la parentalité bienveillante ou positive, appelez la comme vous voudrez. 

Déjà là, le premier coup est porté : En tentant de “définir” un style d’éducation, on cherche à normaliser, à faire entrer dans des cases, on colle des étiquettes…

Donc, bienveillance signifierait : mots justes et exemplarité dans toutes les situations, gestion de tous les comportements de l’enfant qui, par conséquent, ne doit faire aucune crise et m’obéir au doigt et à l’œil sans que j’ai besoin de hausser le ton !

Quelle pression (et je suis douée pour ça, me mettre la pression !), mais en plus ça retombe sur mes enfants …

Au secours ! 😱

Parce qu’on DOIT lui inculquer les bonnes manières, respecter les règles de vie en société, qu’il faut se conformer pour ne pas subir « le regard » des autres et aussi car nous ne souhaitons, au fond, que leur bonheur … On les contraint à se plier ou on les oblige à rentrer dans le moule et on finit par culpabiliser immanquablement.montessori education bienveillante

Alors qu’on agit, en premier lieu, pétri des meilleures intentions pour le « bien » de nos enfants. Vous saisissez la contradiction ?

D’autant plus qu’on a cette impression étrange que Mini Pousse presse toujours sur le bouton qui nous fera immanquablement sortir de nos gonds malgré toute notre volonté à faire preuve de patience face à ses débordements. 

Et c’est effectivement ce qu’il se passe, car les enfants vont venir ébranler (de manière inconsciente, pas exprès pour nous mettre en boule) là où ça ne leur semble pas suffisamment solide pour satisfaire leur besoin fondamental de sécurité. 

Ainsi, dans la tête de certains, les « parents bienveillants » seraient des bisounours et feraient toujours ce qu’il faut. 

Pour les parents ne pratiquant pas, ils en arrivent parfois à penser que cette forme de parentalité est juste une façon de dénigrer ceux qui font autrement. Euh, on a perdu la bienveillance en route, non ?

Je vous rassure, je ne suis ni une « bisounours », ni une « fanatique » de la bienveillance. J’applique la parentalité qui me ressemble, avec des hauts et des bas, je fais surtout de mon mieux et je me plante souvent (mais je me dis qu’avant de « pousser » et grandir, il est nécessaire de « se planter »! ) 🌱

Je suis donc un parent en recherche permanente de ce qui peut rendre ma relation avec mes enfants meilleure que la veille. Et surtout, dans notre famille, on vit, on avance et on grandit ENSEMBLE par essai/erreur/ajustement et plein d’amour ! 

En vérité, chacun peut offrir une éducation « bienveillante » à son enfant : à condition de le décider, de s’informer et d’oser se remettre en question. Mais personne n’a dit que c’était facile … haha

Dans ma démarche et au fil de mes recherches, j’ai découvert le travail de Maria Montessori, et ce fut une véritable confirmation ! 

Vous pouvez en apprendre dans ces vidéos gratuites …

Vivre Montessori à la Maison avec
les 0-6 ans
: Recevez le KIT offert !

- Aménager son intérieur avec Montessori
- Les meilleures activités de 0 à 6 ans
- Appliquer la pédadogie de Maria Montessori
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et les vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 16 567 parents positifs !

« Le travail de l’enfant est de devenir l’homme qu’il sera » Maria MONTESSORI

Elle a d’abord observé longuement les enfants (en premier lieu, des enfants qualifiés de déficient mental).

Ses études de médecine, de psyschologie et de philosophie lui ont permis de développer une pédagogie éducative totalement nouvelle au début du 20ème siècle.

Une pédagogie qui remet l’enfant au centre de son propre développement et une approche humaniste qui nous invite à nous mettre à la place de l’enfant.

Celui-ci écoute finalement l’adulte et lui obéit souvent dans une relation d’autorité disproportionnée. Pourtant, l’enfant pour s’épanouir doit pouvoir suivre un chemin qui lui est propre. Effectivement, ses besoins et son rythme sont très différents de ceux de l’adulte.

Maria Montessori, grâce à ses observations attentives des enfants, a donc définit le rôle de l’éducateur.montessori education bienveillante

En effet, l’adulte doit laisser à l’enfant la possibilité d’apprendre grâce à ses expériences. C’est dans ces conditions qu’il pourra développer son potentiel 👶
 
Maria Montessori insiste alors sur le besoin d’autonomie de l’enfant. C’est à dire que l’éducateur doit lui permettre de pouvoir effectuer un maximum de tâches seul.
 
C’est pourquoi l’éducateur et l’environnement dans lequel évolue l’enfant sont profondément liés. L’adulte organise l’espace ou l’ambiance pour que l’enfant puisse être en activité autonome et être acteur de ses apprentissages.

L’approche pédagogique est donc une association entre un respect profond de la personne humaine qu’est l’enfant, un environnement entièrement adapté à sa manière d’évoluer et un éducateur bienveillant, observateur qui ne façonne pas l’enfant à son image.

La méthode repose sur un matériel pédagogique élaboré selon les caractéristiques du développement psychologique et physiologique des enfants. Il prend en compte une difficulté à la fois et ce que l’on appelle le contrôle de l’erreur pour que chaque enfant puisse se corriger à son rythme et acquérir des compétences grâce à ses propres efforts.

Grâce à cette « rencontre » avec Maria Montessori, plus que jamais, je suis persuadée que les enfants sont notre avenir meilleur ! Permettons leur simplement d’être, dans le respect de leur singularité. 

Faisons en sorte que leur motivation devienne intrinsèque et non plus extérieure, et pour ce faire appuyons nous sur ce qui nous lie à nos Mini Pousses :

L’ AMOUR INCONDITIONNEL ! 💓

« L’amour, la bienveillance et l’encouragement sont les leviers de l’âme humaine » Maria MONTESSORI

C’est avec une énergie gigantesque, un amour inconditionnel que je fais de mon mieux pour que mes Petites Pousses grandissent avec des valeurs. En composant avec mes propres émotions, mon Histoire, mes imperfections, ma fatigue, l’éducation que j’ai reçu et tout ce que j’apprends encore chaque jour ! 

J’essaie de leur offrir la chance de devenir des adultes équilibrés, respectueux, polis et tolérants.

Evitons les comparaisons et les jugements, car nous sommes tous différents et uniques. Il n’existe pas une formule magique ou une recette miracle qui fonctionnerait avec tous les enfants …

L’essentiel, je crois, est de leur transmettre, autant que possible, des « outils », des « pistes de réflexion »qu’ils peuvent s’approprier pour s’adapter.montessori education bienveillante

Je vais jeter un pavé dans la mare, mais avez vous déjà remarqué comme nos Minis Pousses sont douées pour nous imiter ? (Cela peut nous amuser, comme nous agacer d’ailleurs)

Parfois, on croirait qu’ils sont nos copies conformes en miniature : les gestes, mots, attitudes et s’il y a une ressemblance physique, on est presque face à un miroir ! C’est ce que je constate au quotidien avec ma plus grande fille. 

On a TOUS cette capacité d’imitation grâce à nos « neurones miroirs » !

En outre, l’enfant apprend ce qu’il vit :

  • Sous les critiques, il apprend à juger
  • Un climat d’hostilité, lui apprend à être agressif
  • Les humiliations, le rendront timide
  • Méprisé, il se sentira coupable
  • Exposé au ridicule, il apprendra la méchanceté

D’autre part :

  • Un climat de tolérance, lui apprend la patience
  • Le réconfort ou la sécurité, lui enseigne la confiance
  • L’estime, lui permettra de se surpasser
  • Face à la loyauté, il deviendra juste

Un enfant, qui sent qu’on l’accepte tel qu’il est, s’acceptera lui-même et cherchera à se réaliser en développant son empathie, son respect de lui-même et des autres.

De plus, l’être humain est social par nature.

Dès sa naissance, il a besoin des autres et ce, jusqu’à sa mort. Nous sommes incomplets s’il manque la relation à autrui. La dimension grégaire (de groupe) est essentielle à un développement harmonieux.

Eduquer demande de prendre en compte l’environnement et les autres. C’est également ce que précise Maria Montessori. 

Ce qui rend l’humain le plus heureux, ce sont les bonnes relations qu’il entretient avec les autres (cf étude de Harvard sur 75 ans)

Ceci étant établi, l’apprentissage des valeurs commence à la maison, et nous, parents, sommes les premiers éducateurs et les premiers exemples pour nos Mini Pousses … 

Chacun ayant sa propre échelle de valeurs : selon son histoire, sa culture, sa religion, son ressenti, l’exemple qu’on a nous-mêmes reçu …

En ce sens, comment éduquer dans un système qui consiste à montrer aux enfants ce qui est « bien » de ce qui est « mal » ?

Définir concrètement ces deux notions relève de l’estimation de chacun … Nous ne pouvons imposer à l’autre notre propre échelle de valeurs (nos enfants compris).

Il est plus judicieux, à mon sens de leur proposer le plus large éventail possible.

Sans entrer dans la question essentielle d’éthique sur le « bien » ou « le mal », nous pouvons en tant qu’éducateurs, indiquer à nos Mini Pousses ce qui peut éventuellement les rendre heureux.

  • Soit en leur partageant ce qui nous a nous-mêmes rendus heureux ou malheureux. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous sommes « touchés » lorsque nos Minis Pousses traversent les mêmes difficultés que nous avons nous-mêmes connus enfants, qui résonnent comme un écho à nos « fragilités » pour le peu qu’elles ne soient pas toujours complètement cicatrisées …
  • Soit en agissant, en étant l’exemple de la manière dont on souhaiterait qu’il se comporte.

Certes, élever des enfants capables de raisonner par eux-mêmes, de faire des choix, d’avoir confiance en leurs capacités et de les développer de manière optimale, forcément ça prend du temps …

De ce fait et objectivement, sur le court terme, l’éducation « classique » semble plus efficace.

Parce que quand on crie, et que notre enfant se tait (parce que son système nerveux est tellement saturé de stress qu’il se fige)., ça semble fonctionner.

Sauf que ces assauts répétés du système nerveux de l’enfant ne sont pas bons pour son développement. Et puis toutes ces hormones de stress (la cortisol), trop souvent, ça peut conduire à la dépression, ou au manque de confiance en soi. 

Sans compter que « mener à la baguette » un enfant le prive de ses choix, ou l’empêche d’exercer son consentement de manière éclairée, deux compétences pourtant très utiles dans la vie.

Vivre Montessori à la Maison avec
les 0-6 ans
: Recevez le KIT offert !

- Aménager son intérieur avec Montessori
- Les meilleures activités de 0 à 6 ans
- Appliquer la pédadogie de Maria Montessori
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et les vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 16 567 parents positifs !

« Libérez le potentiel de l’enfant et vous transformerez le monde avec lui » Maria MONTESSORI

Ma part d’humaniste, mon rôle de parent et mon métier d’assistante maternelle ne peuvent qu’adhérer à cette vérité. J’ai réellement « compris » tout l’intérêt du travail et la pertinence de sa pédagogie en réalisant la philosophie et l’approche bienveillante qui en est à l’origine.

La base commune de la pédagogie Montessori et de l’éducation bienveillante, à mon avis, c’est :

  • L’observation attentive et « en pleine conscience »
  • Créer les conditions d’une liberté (libre choix d’activités, respect du rythme, autonomie) tout en offrant un cadre, donner des règles au sein d’un environnement préparé, une « ambiance » qui sécurise et crée les conditions de l’émergence d’une autodiscipline et d’un accomplissement de l’être dans toute sa complexité.
  • Des présentations silencieucieuses, lentes et précises (pour optimiser l’activation des « neurones miroirs ») et renforcer la capacité de modélisation. En tant qu’être « absorbant » il va naturellement faire ce que l’on fait plutôt que ce qu’on lui demande de faire.
  • Une aide utile et un accompagnement (en toute humilité et discrétion qu’elle nomme « la posture de l’éducateur ») afin de permettre à l’enfant de se rendre compte par lui même de toutes ses capacités et compétences.

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je souhaite voir grandir mes enfants en sachant ce qu’ils veulent dans la Vie.

Je leur souhaite d’écouter leur petite voix intérieure, celle qui leur dit de faire telle activité, d’arrêter celle là, de développer telle compétence, de se diriger plutôt à droite ou plutôt à gauche, de refuser de se soumettre à la volonté du premier venu sous prétexte qu’ils doivent faire ce qu’on leur demande.

Finalement, nos Mini Pousses sont les mieux placés pour savoir ce qui est bon et juste pour eux

Oui, bon, c’est vrai que comme on veut le meilleur pour eux, et qu’on a plus d’expérience, parfois on se dit qu’on sait mieux qu’eux … Bien souvent, c’est ce qu’on a connu de la part de nos propres parents qui eux aussi ne souhaitaient que notre bonheur, et loin de moi l’idée de leur jeter la pierre !

D’autant qu’ils ont essayé également de s’émanciper du modèle d’éducation souvent très stricte et autoritaire qui était la norme autrefois.

Toutefois, ils ne savaient pas encore tout ce que l’on sait aujourd’hui sur le développement du cerveau et c’est en cela que notre génération et que la génération future a le pouvoir d’améliorer le monde.

Alors oui, c’est difficile mais ce n’est pas impossible.

Cela demande de l’entrainement (ça tombe bien, car on a TOUS les jours l’opportunité de s’exercer auprès de nos enfants, c’est merveilleux, non ?!)

C’est l’histoire de la VIE : des essais, des erreurs, des ajustements, et … plein d’amour

Avoir une posture bienveillante pour nos enfants contribue à leur épanouissement autant sur le plan des fonctions exécutives du cerveau que sur le plan relationnel. 

En même temps, je pense que nos Minis Pousses savent nous aiguiller et semer des indices, pour peu qu’on quitte le mode « rapport de force » pour se mettre en mode « enquêteur », comme le suggérait Maria Montessori.

C’est à nous, éducateurs, de rester attentifs et vigilants pour leur apporter l’aide dont ils ont besoin pour agir seul.

« l’éducation est une arme de paix » Maria Montessori

Nous, parents, pouvons ne pas être en accord avec les stratégies de nos enfants et en même temps, nous sommes leurs guides pour qu’ils en trouvent des plus adaptées, des plus efficaces et que peu à peu, ils deviennent autonomes dans la réponse à leurs propres besoins, tout en prenant en compte les besoins des gens qui les entourent.

Ce dernier point demande d’observer notre enfant, de traduire ses agissements en sentiments et en besoins, de les nommer et de le lire au-delà des comportements. De l’accompagner dans l’expression de ses émotions, de mettre des mots sur ce qu’il vit, de l’aider à être, à faire, à penser par lui-même en s’appuyant sur notre exemple pour trouver SA place et contribuer à améliorer le monde.

C’est également reconnaître et accepter que nos comportements puissent les blesser, les perturber. Dans ce cas, s’excuser, en reparler sera le meilleur exemple à donner. Nous ne sommes ni parfaits, ni infaillibles et il est constructeur de l’admettre.

Parents, enseignants, professionnels et éducateurs en général, agissons dans le même sens pour que l’enfant se révèle à lui-même.

Une éducation qui ne soit ni laxiste, ni autoritaire, l’éducation « positive » est en recherche du juste milieu.

Quant à moi, je revendique l’idée qu’être parent et éduquer peut se faire dans la joie, et que l’on peut suivre son cœur en matière de parentalité. C’est le choix que j’ai fait.

Encourager l’enfant plutôt que le punir. Lui apprendre à aimer les règles plutôt qu’à lui imposer par la peur ou la force.

Pacifier les relations et remplacer les méthodes punitives par des solutions basées sur la confiance et la communication.

Acceptons cette mission en toute authenticité, soyons un guide qui permettra à toutes les Petites Pousses de se déployer et de vivre leur plein potentiel. Soutenons-nous et mobilisons nos forces.

Restons d’abord bienveillant envers nous-mêmes, pour nous permettre de rester sur ce chemin … Et changeons ce monde, un petit bout à la fois, main dans la main avec nos Petites Pousses.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici ! Pour vous remercier de votre lecture, vous pouvez recevoir gratuitement notre KIT : « Vivre Montessori avec les 0-6 ans »

Vivre Montessori à la Maison avec
les 0-6 ans
: Recevez le KIT offert !

- Aménager son intérieur avec Montessori
- Les meilleures activités de 0 à 6 ans
- Appliquer la pédadogie de Maria Montessori
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et les vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 16 567 parents positifs !

Mots-clés associés à l’article : pédagogie Montessori – Maria Montessori citations – Education positive – Parentalité bienveillante – Eduquer dans la joie – Petit Pousse – Mini Pousse

Pourquoi et comment accompagner les crises de l’enfant ?

Votre vie familiale est rythmée par les crises de votre Mini Pousse ou se résume souvent en une lutte permanente pour tout ce qui le concerne ? Lors de ces crises, Vous vous sentez démuni(e), dépassé(e), impuissant(e) ?

Dites vous que vous n’êtes pas seul(e)s! Un jour, on devient parent, et on s’engage, sans véritable préparation (même si le désir d’enfant a été décidé et partagé en couple) sur un chemin inconnu et semé d’embûches : l’éducation de cet enfant.

Découvrir ce super article …

Le sommeil chez l’enfant : 10 bonnes habitudes à prendre

Bonnes habitudes de sommeil : de combien d’heures votre enfant a-t-il besoin ?

Des nourrissons aux écoliers, des tout-petits aux adolescents, les parents veulent tous savoir combien d’heures de sommeil sont recommandées pour leurs enfants.

Même si il est vrai que le sommeil varie d’une personne à l’autre, il existe certaines directives rationnelles et scientifiques pour vous aider à déterminer si votre Petite Pousse a le sommeil dont il a besoin pour grandir, apprendre et s’épanouir.

Découvrir ce super article …

Enfants Responsables et Autonomes – 50 défis simples pour vous lancer !

Quelles sont les capacités de vos enfants ? Sont-ils des enfants responsables ?

Je ne parle pas de leur talent pour les maths ou de leur capacité à marquer des buts. Est-ce qu’ils savent passer l’aspirateur ? Faire à manger ? Lancer la machine ? Aujourd’hui, beaucoup d’enfants vivent une vie de privilégiés, je m’en suis rendu compte en voyageant !

On leur demande très peu de prendre leurs responsabilités, et d’être justement des enfants responsables. Bien souvent, cela est dû à la fatigue des parents.

C’est bien plus facile de faire le travail soi-même, surtout si on veut qu’il soit bien fait.

C’est fatiguant d’avoir à critiquer, à exiger, à menacer… Du coup, au lieu d’apprendre aux enfants à gérer des responsabilités, on accepte leurs tentatives mitigées parce que, bon, au moins ils ont fait quelque chose.
 
Malgré une vie très confortable, il semblerait que la nouvelle génération ait un gout prononcé pour se plaindre ou se victimiser …

Élever une génération d’enfants privilégiés

Dans son livre « Laver la maison : l’expérience de 12 mois d’une maman pour se débarrasser de la jeunesse qui se croit tout permis », Kay Wills Wyma note à quel point il est fréquent pour les jeunes adultes de démissionner parce qu’ils n’aiment pas leur travail, ou d’envoyer valser leurs années d’études parce qu’ils ont changé d’avis.
 
28% des 22-29 ans comptent sur l’argent de leurs parents pour financer leurs grosses dépenses. Ils reviennent à la maison familiale et vivent aux crochets de leurs parents en s’attendant à ce qu’on s’occupe d’eux.
 
Ils ne se sentent pas concernés par les factures, surtout si ça veut dire prendre un travail qui est dur et qui ne paye pas bien. En 1970, 80% des femmes quittaient le foyer vers 24 ans, en Amérique. En 2007, le chiffre est passé à 29 ans.
 
Wyma poursuit : « Pourquoi est-ce qu’ils partiraient ? Le monde n’est-il pas là pour les servir ? Ne méritent-ils pas une vie heureuse et sans conflits ? Nous traitons nos enfants comme des invités longue-durée »
enfants responsables
 
Elle nous dit que, quand nous faisons le travail de nos enfants et que nous solutionnons tous leurs problèmes, c’est comme si nous disions qu’ils n’étaient pas capables de le faire eux-même
 
Quand leurs chambres sont sales, nous débarquons et nous les lavons pour eux, comme pour dire qu’ils ne savent pas le faire. Quand nous faisons toute la lessive, les tâches ménagères et la cuisine, nous continuons à affirmer qu’ils ne sont pas capables de faire leur part.
 
Quand ils renversent quelque chose et se sentent frustrés ou gênés, nous nous précipitons pour les secourir et nous leur montrons qu’ils ne sont pas responsables de gérer leurs propres problèmes. Et quand leurs devoirs sont trop prenants et qu’ils sont fatigués après leur sport, nous leur offrons notre aide au lieu de les laisser apprendre que parfois la vie est dure et qu’il faut vivre avec.

Changer la donne

On peut commencer à élever des enfants responsables et capables bien plus tôt que vous pourriez le penser. Pas besoin d’attendre qu’ils soient en capacité de se disputer avec nous pour mettre les choses en marche.
 
Demander à nos enfants d’être responsables de leurs actes, leurs affaires et leur lieu de vie aide à lutter contre le sentiment que tout est permis.
 
Les séries télévisées pour les jeunes sont pleins d’exemples d’enfants riches, beaux et intelligents. Ils ne font pas la vaisselle. Ils ne font pas leurs repas. C’en est fini des jours où on pouvait voir John-Boy balayer les planchers dans La Famille des collines.
 
Dans son article « Pratiquez ce que vous prônez : élever des enfants responsables VS élever des enfants privilégiés », la professeure Marsha Sauls parle de l’apprentissage des responsabilités comme revers de l’apprentissage des privilèges.
 

Quand on tient nos enfants pour responsables de leurs actions, même si ça veut dire avoir des interactions inconfortables ou douloureuses avec eux, on élève des enfants responsables.

 
Je sais par expérience à quel point ça peut être difficile, surtout avec une fille têtue (et assurément sonore) !
 
C’est une leçon qu’il faut que je réapprenne régulièrement. Ça a commencé avec notre première grande bataille, quand elle avait 5 ans et que je lui ai demandé de ranger sa chambre, et ça continue encore maintenant qu’elle en a 15.enfant autonome et responsable
 
Ça m’a brisé le cœur la première fois qu’elle m’a crié “Tu es trop méchante ! Je te déteste !” quand je lui ai demandé de mettre sa serviette à sécher.
 
Ce serait bien plus facile d’éviter ces disputes, et j’avoue qu’il y a des jours où je le fais, mais j’aime suffisamment mes enfants pour continuer à faire des efforts, car je sais que le monde a besoin de plus de personnes responsables et de moins de personnes qui pensent que tout leur est dû.
 
Alors, comment élève-t-on des enfants responsables ? Cela demande des efforts constants de notre part, en tant que parents.

Enfants responsables : Ça a l’air dur de changer, mais on peut le faire ! 

Quand mon fils, Ian, avait 4 ans il a perdu tous ses cheveux et tous ses poils en un mois suite à une maladie appelée Alopecia Areata. Il n’y avait aucun remède magique que je puisse lui donner contre cette maladie qui n’a toujours aucun antidote ou aucune cause connue.
 
Ça me brisait le cœur de l’imaginer grandir sans cheveux.
 
Il n’y avait aucun moyens pour moi de “réparer” la situation de Ian, mais je pouvais toujours créer l’environnement le plus sain possible pour lui, et je pensais que peut-être son corps pourrait se soigner tout seul.
 
Au début la tâche semblait insurmontable, mais en faisant des petits changements tous les jours j’ai vite découvert que ces petites choses s’additionnaient pour créer un gros changement.
 
Notre famille entière est devenue plus saine, et par conséquent plus heureuse. J’ai commencé à appliquer la même idée à d’autres parties de nos vies, en particulier l’éducation (d’ailleurs, connaissez-vous les 9 intelligences des enfants ?). 
 
C’est beaucoup de travail, mais quand on se concentre sur les petites choses, de grands changements sont possibles.
 

Offrez-lui la confiance et l'estime d'un super-héros !
Recevez le KIT Offert (27€ => 0€)

- Comment développer sa confiance en lui
- L'aider à surmonter ses peurs et ses angoisses
- Eduquer un enfant épanoui qui réussit
Entrez votre mail pour recevoir la vidéo inédite
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 20 567 parents positifs !
 
Dans le même esprit, je vous propose ici 50 défis que vous pouvez utiliser pour apprendre à vos enfants à être des enfants responsables à tout âge.

Tâches appropriées pour les tous petits

1 – Éteindre les lumières quand il ou elle part de sa chambre (vous aurez peut-être besoin de mettre un escabeau)
2- Suspendre sa serviette après un bain (utilisez un crochet plutôt qu’une barre pour rendre la tâche plus facile)
3- Ranger ses jouets quand il ou elle a terminé (donnez-lui des paniers et des caisses faciles à atteindre)
4- Dire merci aux professeurs, aux docteurs, aux baby-sitters, aux serveurs, même au postier à chaque fois qu’il ou elle les croise
5- Emmener la vaisselle dans la cuisine après avoir mangé (vous pouvez aller plus loin et demander à votre enfant de mettre sa vaisselle dans le lave-vaisselle)
6- Quand quelque chose se renverse, au lieu de vous précipiter, donnez une serviette à votre enfant et aidez-le à essuyer sa bêtise

Tâches appropriées pour les enfants en maternelle

1- Mettre la table
2- Essuyer le lavabo après s’être brossé les dents
3- Éteindre toutes les lumières dans la maison quand la famille part
4- Nourrir un animal de compagnie
5- Ranger sa chambre
6- Passer le balai
7- Ouvrir et tenir la porte pour les autres

Tâches appropriées pour les enfants de 6 à 11 ans

enfants responsables

1- Laver les vitres et les miroirs (utiliser du vinaigre dilué dans l’eau pour plus de sécurité)
2- Emmener des vêtements à la lessive et les trier. Ranger les vêtements une fois qu’ils sont propres.
3- Répondre au téléphone poliment et prendre un message
4- Remplir le lave-vaisselle
5- Promener le chien ou laver la litière du chat
6- Passer l’aspirateur
7- Organiser son placard
8- Aider à faire à manger (les enfants plus vieux peuvent faire à manger tout seuls)
9- Emballer leur propre repas et faire leur petit déjeuner
10- Accompagner les parents quand ils vont voter et observer le processus
11- Aider à acheter/créer des cadeaux de remerciement pour les instituteurs, les baby-sitters, etc.
12- Faire quelque chose de gentil pour quelqu’un qui traverse une maladie ou un deuil
13- Laver le siège arrière de la voiture
14- Être responsable de ses devoirs
15- Utiliser le téléphone pour appeler ses grands-parents, ses amis, etc.
16- Commander pour soi-même au restaurant
17- Avoir sa propre carte de bibliothèque et être responsable des amendes pour les retards
18- Demander de l’aide aux employés des magasins si besoin, quand on fait les courses

Tâches appropriées pour des enfants de 12 ans et +

1- Créer un planning et tester les détecteurs de fumée quatre fois par an
2- Organiser l’achat d’un cadeau de remerciement pour un encadrant, un professeur …
3- Peindre sa chambre, réorganiser ses meubles
4- Créer son propre jardin (même si c’est juste un pot ou une jardinière)
5- Organiser une fête, envoyer des invitations
6- Organiser et cuisiner un repas une fois par mois (ou une fois par semaine !)
7- Choisir une association caritative et déterminer un montant à donner à cette association à partir de son argent de poche
8- Passer la serpillère
9- Quand un produit ou un service n’est pas convaincant, en parler au responsable
10- Créer une vidéo “un jour dans la vie de…” sur votre famille (c’est aussi un super souvenir de vacances !)
11- Coudre un bouton
12- Écrire une lettre à quelqu’un de la famille ou à un élu
13- Décider d’un pourboire quand la famille mange au restaurant
14- Créer un budget pour les courses de vacances
15- Laver la voiture, faire le plein d’essence
16- Commander à manger et payer le livreur (donner un pourboire)
17- Faire du bénévolat à la soupe populaire ou pour une banque alimentaire
18- Laver les toilettes toutes les semaines
19- Remplacer les ampoules quand elles se cassent

Placer la barre plus haut

Il y a quelques années, lors d’une réunion parents-élèves au collège, nous avons découvert avec enthousiasme la philosophie d’un professeur qui avait la réputation d’être particulièrement féroce. Nous avions entendu dire que les enfants sortaient de son cours en étant de meilleurs élèves, et en étant mieux préparés pour le lycée.
 
“Je place la barre très haut. Ça peut sembler trop haut mais au fil des années j’ai réalisé que nous sous-estimions nos enfants. Où que je place la barre, les enfants vont aller la chercher et la plupart vont l’atteindre. Si je place la barre à un niveau moyen ils vont l’atteindre aussi, mais nous ne saurons jamais de quoi ils sont capables.”, nous a-t-elle affirmé.
 
Certains de ces challenges peuvent sembler trop durs pour vos enfants. Mais pour qu’ils deviennent des enfants responsables, mettez-les au défi quoi qu’il en soit (pour cela, vous pouvez par exemple utiliser la discipline positive !).
 
Je suis certaine qu’ils vous surprendront, et qu’ils se surprendront peut-être aussi eux-mêmes.

Le plan d’action de 2 minutes pour les parents positifs

Prenez une feuille ou ouvrez une nouvelle note sur votre téléphone. Faites une liste des compétences et des qualités que vous espérez que votre enfant aura d’ici ses 18 ans. Revenez en arrière et commencez à réfléchir aux tâches et aux responsabilités que vous pourriez lui donner dès à présent pour l’aider à atteindre ces objectifs.
 
Au lieu de penser à ce que vos enfants ne peuvent pas faire, commencez à les voir comme des enfants responsables, et découvrez tout ce qu’ils peuvent faire.
 
enfants responsables
 

Le plan d’action continu pour les parents bienveillants

1. Apprendre à s’exprimer 

Soyez déterminés à encourager vos enfants à être indépendants. Cherchez les moments propices à l’enseignement. Quand votre commande arrive et qu’il y a de la mayonnaise sur le burger de votre fils alors qu’il n’aime pas ça, laissez le expliquer le problème au serveur (ou manger le burger tel quel !).
 
Si votre fille est mécontente à propos d’une note ou d’un devoir, laissez-la en parler à son professeur avant de vous en mêler.
 
Savoir s’exprimer est une compétence essentielle dans la vie. Les enfants peuvent commencer à l’apprendre dès qu’ils savent parler.

2. Cultiver la reconnaissance

La reconnaissance est directement lié au bonheur. Cultivez avec entrain votre gratitude en parlant souvent de ce qui vous satisfait, ou de ce qui satisfait votre enfant (vous apprendrez ICI à enseigner la gratitude à votre enfant).
 
Donnez l’exemple en disant merci et en offrant des cadeaux de remerciement. Au lieu d’écrire les vœux de nouvelle année, laissez votre enfant le faire. ‘il est trop jeune, vous pouvez le laisser vous dicter ce qu’il veut dire dans une carte pour accompagner un dessin qu’il a fait.

3. Avoir le sens des responsabilités

Réfléchissez aux responsabilités qu’ont vos enfants à la maison aujourd’hui. Est-ce que votre fille de 11 ans fait les mêmes tâches que quand elle en avait 8 ?
 
Voyez si vos enfants sont capables de faire plus et placez la barre plus haut. Dites leur pourquoi vous leur donnez plus de responsabilités : ils sont importants dans la vie de la maison. Ils sont plus matures, maintenant.
 
Ils auront besoin de ces compétences pour le jour où ils auront leurs propres maisons.
 
Aidez-les à voir au-delà des petits tracas de ramasser la vaisselle ou de mettre leur serviette à sécher, et à les mettre en lien avec leur futur, quand ils auront des colocataires, des patrons ou même leurs propres enfants.
 
Quand un problème domestique arrive – des toilettes bouchées, un vase cassé, le câble qui ne fonctionne plus ou les plombs qui sautent – impliquez vos enfants dans la solution du problème.
 
Peut-être qu’ils sont trop jeunes pour gérer du verre cassé, mais vous pouvez déjà leur parler de l’importance de trouver tous les éclats de verre pour que personne ne se blesse, et vous pouvez leur donner l’astuce d’utiliser une lampe torche pour faire briller les éclats que vous auriez manqué.
 
Montrez-leur où est le disjoncteur et comment savoir si un plomb a sauté. Autorisez-les à faire partie de la solution.

En bref

Ce qu’il nous faut retenir, en tant que parent, c’est que si on fait preuve de fermeté dans notre éducation, nos enfants auront de meilleures chances de grandir en ayant confiance en leurs capacités … et donc, de devenir des enfants responsables. Et ça, n’est-ce pas tout ce qu’on veut pour eux ? 
 
Merci d’avoir de m’avoir lu jusqu’ici ! Avant de partir, n’oubliez pas de recevoir le KIT de l’enfant épanoui juste ici …
 
A très bientôt pour de nouvelles lectures ! 😃

Offrez-lui la confiance et l'estime d'un super-héros !
Recevez le KIT Offert (27€ => 0€)

- Comment développer sa confiance en lui
- L'aider à surmonter ses peurs et ses angoisses
- Eduquer un enfant épanoui qui réussit
Entrez votre mail pour recevoir la vidéo inédite
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 20 567 parents positifs !

Offrez-lui la confiance et l'estime d'un super-héros !
Recevez le KIT Offert (27€ => 0€)

- Comment développer sa confiance en lui
- L'aider à surmonter ses peurs et ses angoisses
- Eduquer un enfant épanoui qui réussit
Entrez votre mail pour recevoir la vidéo inédite
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 20 567 parents positifs !

Un enfant victime de harcèlement ? Renforcez sa confiance en lui et apprenez-lui à dire nonRecevez le KIT offert :

- Comment lui redonner confiance en lui
- L'aider à s'affirmer et mettre fin aux conflits
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 15 567 parents positifs !

Envie d'enseigner des choses vraiment utiles à votre Petit bout ? Offrez-lui plus de confiance et une meilleure gestion de ses émotions (sans bouger de chez vous) ... Recevez le KIT Gratuit :

- Développer sa confiance en lui et son estime
- L'aider à mieux vivre ses émotions
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 15 567 parents positifs !

Un enfant haut potentiel ou précoce ? Aidez-le à renforcer sa confiance en lui ! Recevez le KIT gratuit :

- Développer la confiance de votre enfant
- Aidez-le à mieux vivre ses émotions
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 15 567 parents positifs !

Votre enfant n'apprend pas à gérer ses émotions à l'école, mais vous pouvez l'aider à la maison ... Recevez le KIT offert :

- Mettre fin aux conflits et retrouver le calme
- Lui apprendre à mieux vivre ses émotions
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 20 567 parents positifs !

Vivre Montessori à la Maison avec
les 0-6 ans
: Recevez le KIT offert !

- Aménager son intérieur avec Montessori
- Les meilleures activités de 0 à 6 ans
- Appliquer la pédadogie de Maria Montessori
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et les vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 16 567 parents positifs !

Vivre En Harmonie Avec Son Adolescent et l'aider à s'épanouir. Recevez le Kit Offert (27€ => 0€) :

- Eviter les conflits et vous faire écouter
- Retrouver le calme et l'harmonie
- Le motiver et l'aider à trouver sa voie
Entrez votre mail préféré pour recevoir le KIT et 3 vidéos inédites :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 20 567 parents positifs !

Découvrez les intelligences de votre enfant. Démarrez le Quizz !

Entrez votre mail pour accéder au quizz et découvrir les intelligences de votre enfant (et les vôtres) :
Oui, démarrer le QUIZZ
*Vos informations restent confidentielles et privées*

Un enfant agité et turbulent ? Découvrez des astuces et des exercices ludiques pour retrouver le calme à la maison :

- Comment instaurer et faire respecter les règles à la maison
- L'aider à gérer ses émotions et retrouver le calme
- Créer une bonne ambiance à la maison, sans conflit
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 15 567 parents positifs !