Donner le gout de la lecture et faire lire son enfant (sans le forcer)

Comment faire lire son enfant ? Aujourd’hui, la suprématie des écrans ne fait que croître. Et avec le développement de la réalité augmentée, cela ne risque pas de cesser de sitôt. Les enfants ont de plus en plus de mal à se concentrer sur une tâche, ce qui rend difficile l’apprentissage de la lecture pour beaucoup d’enfants.

C’est dommage, car la lecture peut apporter des trésors à votre enfant. Personnellement, les livres ont changé ma vie, ancien adolescent timide et mal dans ma peau, la lecture m’a permis de développer ma confiance, améliorer mes relations et entreprendre (je parle ici de lecture pratique, mais nous y reviendrons un peu plus tard).

Les amoureux des livres, qui pâtissent déjà des clichés de « rats de bibliothèque », risquent-ils pour autant de disparaître ?

Probablement pas : même s’il faut bien avouer que numériser sa bibliothèque est très efficace en terme de place et d’accès, les lecteurs disent toujours préférer tenir un livre dans leur main.faire lire son enfant

En tant que parents, il est crucial de faire lire votre enfant et surtout lui donner le goût de la lecture. Et je parle bien de la lecture en générale et pas de la littérature. Si beaucoup pensent (et notamment l’Éducation Nationale) qu’un enfant tirera plus de bénéfice à lire Proust que les Aventures de Spider-Man, c’est aussi le meilleur moyen pour le dégoûter des livres.

Dans cet article, nous allons voir quels sont les bénéfices de la lecture et plusieurs éléments pour donner le goût des livres à votre enfant.

Faire lire son enfant : quels bénéfices ?

Faire lire son enfant a une multitudes de bénéfices.

Quand on pense aux bénéfices de la lecture, on voit tout de suite les « compétences langagières » : le développement du vocabulaire, l’amélioration de l’orthographe etc.

Mais on oublie souvent les autres bénéfices, qui sont peut-être même plus importants. La lecture est souvent vue comme une activité passive, le lecteur s’évade dans un autre monde, se « déconnecte ».

Rien n’est moins vrai.

La lecture est éminemment active et développe la créativité. Deux personnes ne liront pas un même texte de la même manière.

Faites le test :

Lisez un texte à votre enfant et ensuite décrivez tout les deux les personnages, le décor, etc. Vous verrez que vos deux descriptions seront très différentes.

La lecture ouvre sur des montagnes de connaissances. Même dans une fiction, dans un monde imaginaire, nous en apprenons souvent beaucoup sur notre réalité. Lire encourage donc l’enfant à s’ouvrir sur d’autres cultures, mieux communiquer, et surtout lui permet de mieux comprendre la nature humaine.

La lecture silencieuse favorise aussi la concentration tant que l’enfant choisi lui-même, et aime ce qu’il lit. Moi qui suis plutôt du genre à passer d’une activité à une autre toutes les dix minutes, quand je me laisse prendre dans un lire, je peux passer des heures à lire sans m’en rendre compte !

Une étude récente montre que les gens en Europe lisent en moyenne 1 livre par an, tandis que les grand leaders du monde en sont à 60 ! Ce n’est pas pour rien : apprendre permet de décupler son potentiel.

« Les leaders sont toujours des lecteurs »

La lecture permet de se connecter aux pensées d’un auteur, d’apprendre, et de vivre littéralement plusieurs vies ! Vous et votre enfant ne devriez pas passer à côté. J’insiste :p

Comment faire lire son enfant et lui faire aimer les livres ?

faire lire son enfant
La première chose est de lui donner le choix dans ses lectures.

Si si, et ce n’est pas un constat récent ! Une revue du ministère de l’Éducation nationale commentait ainsi l’enquête de 1990 sur les loisirs des Français :

« Selon l’étude, 61% des enfants de 8/10 ans choisiraient eux-même leurs lectures. Ce sont eux qui affirment avoir le plus de plaisir à lire. Un plaisir qui s’estompe par la suite pour les 14/16 ans. C’est précisément la tranche d’âge qui enregistre le plus fort pourcentage des lectures imposées : 42% contre 11% pour les plus jeunes. Faut-il y voir une relation de cause à effet ? »

Il faudrait, en effet…

Maintenant, cela ne veut pas dire laisser une complète et totale liberté à son enfant. Surtout qu’il peut se tromper facilement. Même s’il choisit de lui même un dictionnaire comme première lecture, il vaut peut-être mieux lui conseiller un livre qui correspondrait plus à sa personnalité et à ses goûts.

En tant qu’adultes, avons aussi le rôle d’aiguiller et de guider les enfants dans leur choix.

Un autre rôle crucial qui incombe aux parents est de rassurer l’enfant dans son apprentissage de la lecture. Ce n’est pas toujours un apprentissage facile, surtout quand on voit les nombreux débats qui ne cessent de germer autour de la méthode la plus efficace.

L’enfant peut rapidement tomber dans un cercle vicieux. Il a du mal à lire et cela lui demande beaucoup d’efforts, il lit donc peu, et ne s’améliore pas. Peu à peu, il se dégoûte de la lecture et passe a côté de belles découvertes.

Comme pour tous les apprentissages et tous les moments de découragements de votre enfant, vous pouvez le rassurer, l’encourager.

Certains vont se dire nul, incapable : ne les laissez pas faire. Expliquez a votre enfant que nous sommes tous mauvais lorsque nous commençons quelque chose. Le talent est un mythe, seul le travail et la pratique compte.

La règle à respecter pour faire lire son enfant est celle-ci : ne jamais imposer la lecture.

Pour faire lire son enfant il est inutile d’interdir la télé ou le forcer à lire à haute voix. Tous ces comportements seront contreproductifs.

Pour que la lecture puisse vraiment impacter positivement sa vie, il doit progressivement la découvrir puis l’apprécier.

Quelques astuces pour développer le gout de la lecture de votre enfant :

Donner l’exemple, souvent. Une chercheuses australienne s’est rendue compte, en interrogeant des enfants de 13/14 ans, que ceux-ci ne lisaient plus chez eux parce qu’ils pensaient que ce n’était plus important. Leurs parents et leurs professeurs ne les encourageaient plus explicitement à le faire et ne donnaient plus l’exemple.

Montrez l’exemple en lisant souvent, en parlant de vos lecture et en posant des questions à votre enfant.

De plus en plus de recherches prouvent ceci : ce qui compte, ce n’est pas tellement ce que les parents font, où ont, mais plus ce qu’ils sont. Appliqué a la lecture, cela veut dire qu’il ne sert a rien d’acheter une bibliothèque si vous même n’aimez pas lire.faire lire son enfant

Autrement dit, vous êtes le premier modèle de votre enfant, développez-vous personnellement, devenez une meilleure personne, et votre enfant changera avec vous.

Lui donner accès à des livres très différents, et ce même avant qu’il sache lire ! Installer une petite bibliothèque dans la chambre d’un jeune enfant qui ne sait pas encore lire lui permettra de se familiariser avec l’objet. Et en vous imitant, il prendra déjà l’habitude d’ouvrir un livre.

Pas besoin de tout comprendre, ou de lire des choses compliquées au début : de beaux dessins et quelques textes simples peuvent être un bon moyen pour donner l’envie de lire a votre enfant.

Lire a haute voix. Si l’enfant n’a pas encore le reflex de lire seul, ou qu’il ne sait pas encore lire, un excellent moyen consiste a lui lire des histoires, quelques minutes, le soir avant de se coucher.

Je me souviens, étant enfant, ma mère me lisait « Harry Potter », et mon père « Le seigneur des anneaux », en plus d’être de beaux moments de complicité et de rêverie, cela m’a permis de m’intéresser a la lecture, et de lire tout seul ensuite.

Utilisez différents supports d’apprentissage. Le livre papier ne s’oppose pas aux ebooks, aux blogs, ou aux vidéos, ce sont des médiums complémentaires qui peuvent tous apporter quelque chose. Globalement, encouragez votre enfant à être curieux et à apprendre, il pourra ensuite utiliser n’importe quel média pour le faire.

Quelques mots pour finir :

Ce qu’il est très important de comprendre, c’est que les savoirs d’hier ne sont plus forcément d’actualités aujourd’hui, le monde évolue de plus en plus rapidement, et les enseignements de l’école sont en grande partie obsolètes.

Il est donc essentiel aujourd’hui d’enseigner aux enfants à apprendre par eux-mêmes, développer leur confiance en eux et leur capacité à évoluer constamment.

Ce KIT gratuit disponible juste ici vous permettra d’accompagner votre enfant dans cette voie et lui transmettre les compétences dont il a besoin pour réussir et être heureux :

parent bienveillant

Mots-clés associés à l’article : faire lire son enfant – donner envie de lire a son enfant – transmettre le gout de la lecture aux enfants – mon enfant ne veut pas lire – faire lire son enfant

Commentaires :

Votre petit bout manque
de confiance ou se dévalorise ? 😥

Découvrez maintenant 4 vidéos inédites
pour développer la confiance et le bien-être
de votre enfant en 10/min par jour :
- 3 activités pour booster sa confiance et son estime
- Utiliser une communication bienveillante
- Comprendre ses émotions pour retrouver le calme
- 4 comportements néfastes à éviter (les faites-vous ?)
- Eduquer un enfant heureux et réussi
Oui, je veux développer la confiance et le bien-être de mon enfant (Déjà 4 356 participants)
close-link