Et si nous aidions votre enfant à libérer son potentiel ?

Je découvre l'atelier offert

Le sommeil des enfants (1/2) : Les règles qui vous aident

par | Août 21, 2020 | Tous les articles | 1 commentaire

“Chaque soir c’est pareil ! Elle fait trainer les choses pour retarder l’heure du coucher… ”, “ Il se réveille systématiquement la nuit et je finis par le laisser dormir avec moi… ”. Chaque jour, des parents m’expliquent les difficultés qu’ils ont avec leurs petites pousses et le sommeil est un sujet récurrent !

À savoir que 25 à 50 % des enfants de moins de 5 ans ont des difficultés à s’endormir et/ou des réveils nocturnes (https://www.ameli.fr). Mais ces troubles touchent aussi, les enfants plus grands !! (Et les adultes ! Oui ! Évidemment !).

En tant que parents, le manque de sommeil est une des choses le plus dur à vivre. Cela impact notre patience, notre humeur, notre travail, notre couple…  Toute notre vie en fait…

Et en plus, on s’inquiète parce qu’on connait les conséquences d’un mauvais sommeil pour notre petite pousse. Des troubles du caractère, de la somnolence, des difficultés d’apprentissage et même un risque plus important de surpoids… Bref ! Le combo gagnant pour nous inquiéter !

Alors comment faire pour retrouver un équilibre ?  C’est ce que nous allons voir dans cet article et le suivant 😁. Il y a tellement de choses à dire sur le sommeil ! Tellement de cas particuliers et d’enfants uniques ! Ce n’est pas la même chose si votre enfant refuse d’aller dormir parce qu’il a peur du noir, que s’il vous rejoint dans votre chambre chaque nuit… C’est pour cela que j’ai fait 2 articles distincts sur le sujet 😊.

Le but de cette première partie est de poser les bases pour un bon sommeil, cette étape n’est pas la plus simple, elle peut prendre du temps mais elle est indispensable pour la suite !

Dans la seconde partie nous verrons comment mettre en place une routine du soir pour que le coucher ne soit plus une guerre mais un moment agréable 🤗.

Prêt pour le décollage au pays des rêves avec vos enfants ?

Règle n°1 : Expliquer l’importance du sommeil à votre enfant

En tant qu’adulte, nous connaissons l’importance du sommeil et cela nous parait logique ! Parce qu’on considère que c’est un besoin et qu’obligatoirement on y répond instinctivement 😉

Mais honnêtement, le faites -vous réellement ? Vous n’avez jamais fait de nuit blanche parce que la soirée était tellement bien que vous n’aviez pas envie qu’elle s’arrête ? (Haaa!!! C’était le bon temps!!). Donc oui, vous avez eu besoin de dormir mais vous avez préféré faire autre chose.

Tout ça pour dire, que le corps de votre petite pousse se fatigue obligatoirement ! Mais votre enfant n’a peut-être pas envie de répondre à ce besoin parce qu’il trouve d’autres choses plus sympas à faire ! Surtout s’il ne comprend pas l’intérêt de dormir… À quoi ça lui sert…  Alors expliquez lui 😉

Vous pouvez tout simplement faire l’analogie avec une voiture.

“Ton corps est une voiture et ton sommeil de l’essence. Que se passe- t -il quand la voiture n’a plus d’essence ?” Et expliquez-lui, que pour lui c’est pareil!! S’il est fatigué, c’est qu’il a besoin de sommeil et s’il ne donne pas à son corps ce dont il a besoin alors il ne va pas fonctionner correctement !

Sans son essence, son corps ne va pas bien grandir, sa tête ne pourra pas bien réfléchir… Prenez des exemples de choses qu’il aime faire : “ pour aller à la piscine tu as besoin d’avoir bien dormi” …

Petite astuce : Dessiner deux “réservoirs”, l’un à cote de l’autre. (vous pouvez mettre des couleurs par pallier)

Règle n°1 : Expliquer l’importance du sommeil

Quand vous sentez votre enfant fatigué, demandez lui de vous montrer son niveau d’énergie sur le dessin.

Si votre enfant fait encore la sieste vous pouvez lui demander le niveau d’énergie donc il a besoin pour l’activité prévue après la sieste !

Si c’est le soir, alors faites pareil mais en pensant à la journée suivante. Par exemple : “ Montre-moi de quel niveau d’énergie tu as besoin pour aller à la plage demain ?”

Comme ça, votre petite pousse va se rendre compte d’elle-même qu’elle a besoin de dormir pour profiter des choses qu’elle aime. Ce petit jeu va l’aider à être plus autonome et lui apprendre doucement à se projeter.

Règle n°2 : Montrer l’exemple

Hé oui !! On rentre du boulot fatigué, et voilà la seconde journée qui commence : faire les devoirs, gérer les disputes, et cette routine du sommeil en plus !!! Grrr !! Rien que d’y penser vous craquez ?!

Alors prenez 5 minutes pour vous poser !!Calmez vous pour aider votre enfant

Un petit temps de relaxation, fermez vos yeux, portez votre attention sur votre respiration. Visualisez votre ventre se gonfler et se dégonfler à chaque respiration.

Maintenant vous pouvez imaginer un endroit agréable dans lequel vous vous sentez bien (une plage, une forêt, votre lit !).

Une fois rempli de ces sensations positives, vous êtes prêt pour affronter la soirée, avec bonne humeur !

Mais évidemment, votre rôle ne s’arrête pas là !

Déjà, si chaque matin, votre enfant vous entend vous plaindre de la mauvaise nuit que vous avez passé… Comment lui dire derrière “Mais non chéri!! Tu vas voir tu vas trop bien dormir et faire de beaux rêves !” Vous n’auriez pas l’impression d’être prise pour une cruche à sa place ?

Donc montrez-lui que vous aimez dormir 😴 Mais pas seulement !Aimez le sommeil

Vous pouvez parler de votre moment préféré de la journée “ Quand je me couche, que je suis au chaud sous la couette, que je prends mon livre et que je sais que j’ai toute la nuit devant moi pour savourer le calme, mes rêves… (Bon j’avoue ! C’est facile pour moi, parce que c’est vraiment mon moment préféré !)

Mais je suis certaine qu’il y a des choses que vous aimez dans votre préparation au sommeil… Alors partagez-le avec votre enfant 😁

Règle n°3 : Comprendre et lui faire comprendre l’importance de sa chambre

Haa ! La chambre des enfants !! D’abord un petit nid douillet aménagé à notre idée, puis une salle de jeu pour finir en vrai capharnaüm selon l’age de vos enfants 😉.

Mais cet espace qui lui est dédié est important ! Avant de se lancer dans une routine, il faut vérifier avec votre enfant les points suivant :

  • Est-ce qu’il aime sa chambre ? (si non, pourquoi ? Et essayer au mieux d’y L'importance de la chambre de votre enfantremédier), il a besoin qu’elle soit décorée avec les choses qu’il aime, alors même si cela ne vous plait pas, prenez-le en considération, vous pouvez mettre des objets de décoration qui correspondent à ses gouts sans forcément peindre un dinosaure sur tout le mur !
  • Est-ce qu’il y passe un peu de temps dans la journée ? Il peut y jouer tranquillement 30 minutes par jour par exemple.

L’idée c’est qu’il s’approprie vraiment le lieu et que ce soit relié à quelque chose d’agréable dans sa tête.

C’est pour cela qu’on déconseille de punir les enfants dans leurs chambre. Donc le fameux “Va dans ta chambre !!!”  Est à éviter…  Il risque d’associer la chambre à un sentiment négatif.

Une chambre adaptée

Règle n°4 : Apprendre à votre petite pousse à reconnaitre les signes de fatigue

Je vous entends d’ici ! “Facile à dire !” Oui en effet 😋

Évidemment dans un premier temps ça va donner ça : “Thomas, tu te frottes les yeux donc tu dois surement être fatigué 😏” “Non!!”Les signes qui montrent que votre enfant a sommeil

Mais au fur et à mesure il va s’en rendre compte et faire le lien entre ses signaux et la fatigue qu’il peut ressentir.

Donc n’hésitez pas à lui faire remarquer lorsqu’il baille, se frotte les yeux, pleure pour un rien…

Vous pouvez, aussi, à ce moment là vous servir des fameux réservoirs. Quand votre enfant baille demandez lui de marquer avec un crayon son niveau de fatigue, puis à son réveil posez lui la même question. Si tout va bien (nos enfants nous étonnerons toujours!!), vous pouvez lui faire remarquer que son niveau d’énergie est plus faible lorsqu’il baille qu’à un autre moment !

Règle n°5 : Être convaincant

Si vous appréhendez le moment du coucher parce que “J’en suis sûre ! Il va pleurer!!” alors évidemment ! Il va pleurer…

Voici LA CHOSE à retenir de cet article, la clé magique : Soyez convaincant !!!

Ce n’est pas toujours facile, mais quand vous décidez de reprendre vos nuits en mains, il faut vous préparer à tenir bon et à y croire !!!

Vous devez faire la routine du soir avec votre enfant avec engouement ! Qu’il ressente que c’est quelque chose d’agréable pour vous, que vous profitez de chaque moment 🥰

Faites lui sentir que vous savez qu’il est capable de s’endormir seul, de ne pas se lever pour vous rejoindre la nuit ou autre…

Votre enfant est capable de gérer son sommeil

Pour conclure : Alors ? Partant pour aider votre enfant à aimer le sommeil ?

Évidemment, ces règles sont à adapter à la situation et à l’age de votre enfant 😉. Ce n’est pas facile tous les jours, surtout si vous accumulez la fatigue, mais si vous persévérez vous allez y arriver !!!

Justement, avec la fatigue notre patience est mise à rude épreuve, ce qui peut rendre la communication en famille difficile !  Pareil pour votre enfant, s’il manque de sommeil, pas facile de gérer ses émotions!!

Donc, si vous voulez améliorer la communication dans votre famille, et aider votre petite pousse à mieux gérer ses émotions, alors n’oubliez pas de Profitez d’un Atelier En Ligne Offert en cliquant ICI 😁.

Références :

  • « Aider son enfant à bien dormir !  » de Frédérique Corre Montagu
  • « Comment faire dodo quand on n’a pas envie de faire dodo mais qu’on doit faire dodo quand même alors qu’on n’a pas très très envie de faire dodo…  » de Yves Hirshfeld et Delphine Garcia

Mots-clés associés à l’article : Règle – Sommeil – Enfant – Refus de se coucher – Mon enfant ne veut pas dormir – Réveil – Enfant qui se relève

1 Commentaire

  1. sophie

    Merci pour cet article. Il y a de très bonnes astuces pour convaincre son petit bout de l’importance du sommeil ! J’aime beaucoup l’idée du réservoir d’énergie, ça permet à l’enfant de faire une petite analyse sur lui, de comprendre ce dont il a besoin pour être en forme 🙂
    Je pense que les routines du soir aident beaucoup aussi et de ce fait l’enfant n’appréhende plus le moment du coucher.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *