En finir avec le harcèlement scolaire : 3 techniques efficaces

Le harcèlement scolaire est un fléau : il tue la confiance et l’estime de milliers d’enfants chaque année. Il peut prendre différentes formes : critiques, moqueries, racket, coups et blessures …

En tant que parent, vous avez peut-être l’impression d’être démuni face aux difficultés de votre enfant, avec le sentiment que l’école n’a pas les moyens d’arranger les choses ?

Il vous parle des moqueries qu’il reçoit à l’école, vous le sentez angoissé et stressé chaque matin, vous apprenez qu’il se dispute avec ses camarades à la récré, la maîtresse vous parle de ses problèmes de comportement …

Aucun doute : votre enfant subit du harcèlement à l’école. C’est inacceptable ! Vous voulez l’aider rapidement. 

Mais alors, que faire ? 

Tout d’abord, ce n’est pas une fatalité : vous et votre enfant pouvez agir pour y mettre fin. Depuis 3 ans, j’accompagne des enfants en atelier ou en coaching. Certains sont victimes de harcèlement, et avec les bonnes méthodes ils arrivent à mettre fin aux attaques.

Dans cet article, je vais vous livrer les meilleurs astuces et conseils que les enfants et les parents peuvent utiliser pour mettre fin au harcèlement scolaire rapidement.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, vous aurez aussi la possibilité de télécharger le guide contenant notre méthode complète « Non au harcèlement » à la fin de cet article.

Coupez toute distraction, soyez attentif. Nous allons démarrer.

Puisse ce guide apporter plus de sérénité, de joie et de confiance à votre enfant.

Harcèlement scolaire : que faire et comment aider son enfant ?

1. Qu’est-ce que le harcèlement scolaire ?

Selon le site du gouvernement « Non au harcèlement », le harcèlement scolaire se définit comme « une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique […] d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre, [au sein d’un établissement scolaire]. »harcèlement scolaire

Le harcèlement à l’école peut donc prendre plusieurs formes : mise à l’écart répétée, insultes, menaces, messages injurieux à répétions, racket, bizutage, violences physiques…

Si l’échelle de gravité est vaste, il ne faut JAMAIS ignorer ou minimiser les signes de harcèlement, que votre enfant soit victime, témoin, ou même bourreau.

2. Comment savoir si mon enfant est victime de harcèlement ?

Le contexte à l’école :

Même si certains enfants peuvent vraiment se montrer méchant, il faut dire que le système scolaire et le contexte ont un grand rôle à jouer.

Brisons dès à présent le mythe selon lequel, seuls les établissements réputés « difficiles » connaissent le harcèlement scolaire : le harcèlement scolaire existe, quel que soit le lieu et la catégorie sociale des enfants scolarisés.

Le harcèlement commence au primaire et se retrouve au collège, au lycée et même parfois dans les études supérieures. Cependant, il ne prend pas toujours la même forme selon l’âge, le sexe et les caractéristiques des élèves.

La meilleure façon d'aider un enfant harcelé : lui redonner confiance et lui apprendre
à dire "NON" ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Comment lui redonner confiance en lui
- L'aider à s'affirmer et mettre fin aux conflits
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !

Certains facteurs externes peuvent favoriser le harcèlement scolaire :

Premièrement, lorsque l’ambiance et la relation de confiance est dégradée, entre les élèves et/ou bien entre les élèves et l’équipe éducative, les conditions sont réunies pour favoriser l’isolement des victimes.

Ensuite, lorsque la situation est mal identifiée et que les sanctions ne sont pas adaptées ou inexistantes, un sentiment d’impunité peut alors intensifier le harcèlement scolaire et ses conséquences terribles pour les victimes.

Vous pouvez agir :

Rejoignez par exemple le groupe des parents d’élèves pour garder un œil sur l’atmosphère sécurisante que doit constituer l’école pour les enfants. De plus, en collaborant avec l’école, vous avez beaucoup plus de chance de trouver une solution durable. Vous pouvez également apprendre à votre enfant à se protéger contre le harcèlement (nous y reviendrons un peu plus loin).

Prévenir le harcèlement :

Il faut savoir rester attentif.

En effet, le harcèlement se base très souvent sur une différence et la stigmatisation de certaines caractéristiques de votre enfant, les plus récurrentes sont :

  • L’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux)harcèlement scolaire
  • Le sexe, l’identité de genre (garçon jugé trop efféminé, fille jugée trop masculine, sexisme), orientation sexuelle ou supposée
  • Un handicap (physique, psychique ou mental)
  • Un trouble de la communication qui affecte la parole (bégaiement/bredouillement, silence …)
  • L’appartenance à un groupe social ou culturel particulier
  • Des centres d’intérêts différents

Identifier les fragilités de votre enfant va vous permettre de mieux l’armer face aux critiques de ses camarades, mais également de remarquer rapidement tout changement de comportement vis-à-vis de cette différence.

Toute fois, ces caractéristiques ne justifient en aucun cas le harcèlement scolaire. La victime de harcèlement n’est pas responsable de ce qu’elle subit dans le sens où aucun enfant ne mérite cela, par contre, vous pouvez offrir à votre enfant des outils pour qu’il puisse développer sa confiance et réagir de manière appropriée.

Les signaux d’alerte du harcèlement à l’école :

Les premiers signes de harcèlement scolaire sont la plupart du temps perçus par les parents. A vous de garder l’œil sur ces changements :

  • Troubles du comportement : agitation, colères, susceptibilité, attitude provocante
  • Troubles du sommeil et somatisations anxieuses : (par exemple des maux de ventre)
  • Baisse du niveau scolaire : l’anxiété diminue les capacités attentionnelles, refus d’aller à l’école (phobie scolaire)
  • Changement dans ces relations sociales : ces camarades se plaignent régulièrement de la victime. Changement soudain du groupe d’amis. Ou au contraire, repli sur soi et isolement.
  • Marques de violence physique : elles sont plus rares, mais très graves (vous pouvez porter plainte à la gendarmerie).

Ces signaux peuvent être le résultat de harcèlement scolaire, mais ils peuvent également trouver leur origine dans d’autres problèmes. Dans tous les cas, ils reflètent un mal-être certain chez votre enfants, il ne faut donc pas les négliger.

La meilleure façon d'aider un enfant harcelé : lui redonner confiance et lui apprendre
à dire "NON" ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Comment lui redonner confiance en lui
- L'aider à s'affirmer et mettre fin aux conflits
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !

Comment aider son enfant à surmonter le harcèlement à l’école ?

harcèlement scolaireAider mon enfant à mettre des mots sur ce qu’il subit :

Vous avez remarqué que votre enfant avait changé de comportement, plusieurs éléments vous font sérieusement penser qu’il est harcelé à l’école, l’enseignant vous a fait part de différents faits qui prouve que celui-ci est la victime de ses camarades …. Mais il refuse de vous dire quoi que ce soit.

Que faire ?

Rester à l’écoute de l’enfant :

Que vous vous doutiez de quelque chose ou non, votre enfant ne se confiera pas à vous s’il pense que vous allez remettre en doute ses propos.

Il est très important d’apprendre à votre enfant, dès le plus jeune âge, la notion de confiance envers ses parents.

Votre enfant doit savoir qu’il peut vous parler de n’importe quoi, que vous êtes prêt à l’écouter, quel que soit son problème et ce, sans porter de jugement prématuré.

En apprenant l’importance de la confiance, votre enfant sera également moins sujet à vous mentir. Ainsi, si le mensonge est exclu de votre relation, vous n’aurez aucun doute sur ce qu’il vous confie et lui sur le fait que vous le croirez.

Il arrive parfois, pour x raisons, que votre enfant ne trouve pas le courage de se confier à ses parents. Faites lui comprendre que de nombreux adultes sont aussi là pour l’écouter : les grands-parents, la maîtresse, la nourrice etc.

Ce qu’il faut retenir, c’est que pour se confier, un enfant a besoin de faire confiance et d’avoir la certitude que sa parole sera entendue.

Passer à l’action contre le harcèlement scolaire : oui, mais pas n’importe comment.

Vous apprenez que le super copain de votre fils est en fait une petite brute qui passe son temps à l’humilier pendant la récréation.

L’idée est alors tentante d’aller régler son compte à ce petit voyou avec pertes et fracas à la première occasion.

SURTOUT PAS.

Il y a un certains nombre de choses à faire afin de régler le problème tout en préservant le bien être de votre enfant.harcèlement scolaire

En effet, débouler dans l’école en stigmatisant certains élèves et le corps enseignant, n’aidera surement pas votre enfant à se sentir moins exclu, au contraire.

Voilà ce que nous vous conseillons de faire :

  • Contacter la direction de l’école et l’instituteur afin de lui faire part du problème : Essayez de trouver une solution ensemble afin de faire cesser le harcèlement. Les enseignants prêteront une attention plus particulière à la situation et feront en sorte d’éviter les situations à risque pour votre enfant.
  • Apprenez à votre enfant à surmonter le harcèlement scolaire :
    Agir avec les enseignants et l’école est essentiel, mais pour avoir subi du harcèlement je peux vous dire une chose : cela peut prendre du temps et ce n’est pas toujours satisfaisant. Par contre, ce qui fonctionne rapidement et extrêmement bien, c’est de donner à l’enfant des astuces et conseils pour qu’il puisse réagir et mettre fin aux harcèlements.

Voici 3 techniques pour aider votre enfant …

La meilleure façon d'aider un enfant harcelé : lui redonner confiance et lui apprendre
à dire "NON" ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Comment lui redonner confiance en lui
- L'aider à s'affirmer et mettre fin aux conflits
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !

3 méthodes pour que votre enfant ne se laisse plus harceler à l’école :

1. Redonner confiance à votre enfant

Il est important de lui montrer qu’il ne correspond pas à l’image que les harceleurs lui revoient. Il faut expliquer à votre enfant qu’il a de la valeur, et pas seulement à vos yeux. Il n’est pas nul, il sait faire pleins de chose, et certaines, beaucoup mieux que les autres.

L’objectif ici est développer suffisamment la confiance de votre enfant pour qu’il puisse réagir de manière appropriée et s’affirmer face aux harcèlements.

En effet, à force de subir des moqueries des autres élèves, votre enfant peut baisser les bras, et se dire qu’il est nul  et qu’il ne peut rien y faire.

Ne le laissez pas penser ça !

Voici quelques activités qui pourront l’aider à développer sa confiance et son estime :

  • Demandez à votre enfant de faire une liste de 10 choses dans lesquelles il est bon ou meilleur que les autres. Il peut noter un sport, une passion, une compétence, peu importe.
  • Le journal de gratitude : un petit exercice très puissant qui consiste à écrire chaque jour 3 petites réussites, 3 gratitudes et 3 choses apprises durant la journée.

Un exemple :

J’ai réussi à lever la main, finir ma dictée à temps, acheter le pain tout seul. J’ai de la gratitude car il fait beau, ma maman est venue me chercher à l’école, et j’ai bien mangé au dîner. Voilà ce que j’ai appris aujourd’hui : conjuguer les verbes, compter jusqu’à 1 000, cuisiner un œuf.

Au bout de quelques jours, vous pourrez déjà voir la différence chez votre enfant.

2. Lui expliquer que le problème vient de la peur des autres

Si votre enfant se fait brimer à propos de sa corpulence par exemple, faites lui comprendre que ces insultes sur son poids ne sont qu’une excuse pour s’attaquer à lui, cela aurait très bien pu être autre chose, et s’affamer à chaque repas ne va pas résoudre le problème.

Expliquez à votre enfant que s’il se fait attaquer et s’il est la cible de harcèlement, c’est uniquement parce que ses harceleurs n’ont pas confiance en eux et ont besoin de rabaisser quelqu’un pour se sentir plus fort.

Une idée d’exercice :

Proposer à votre enfant un jeu de rôle dans lequel vous jouez un harceleur. Votre enfant doit essayer de réagir avec assurance et calme, en rétorquant une phrase qui met à jour cette peur et ce manque de confiance chez le harceleur:http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/ressources/guides/le-harcelement-cest-quoi/

  • « Ta vie est si inintéressante pour que tu t’en prennes toujours à moi ? »
  • « Ca t’aide à te sentir moins nul de rabaisser toujours les autres ? »
  • « Tu n’as pas mieux à faire »
  • « D’accord, tu me trouves gros, et après ? Oui, je suis énooorme ! »

Vous pouvez même faire une liste de phrases que votre enfant pourra utiliser si la situation se reproduit.

3. Lui montrer qu’il est indépendant, qu’il n’a pas besoin des autres

Très souvent, votre enfant à du mal à se défaire de ces « amis » qui le harcèlent. Faites lui comprendre que ce raisonnement n’est ni logique, ni rationnel. Quitter les personnes qui nous font du mal, ne peut qu’améliorer les choses.

Une idée d’exercice : 

Demander à votre enfant d’imaginer ce qu’il se passerait si il arrêtait de fréquenter ces personnes qui le harcèlent. Comment se passerait sa journée, avec qui il pourrait jouer et manger à la cantine ? Demandez lui s’il y a des personnes qu’il apprécie mais avec qui il ne passe pas beaucoup de temps.

Ainsi, votre enfant va pouvoir se projeter et se rendre compte qu’en réalité, il pourrait très facilement se faire de nouveau amis !

Ensemble, aidons votre enfant à en finir avec le harcèlement scolaire

Comme je vous le disais, j’accompagne des parents et des enfants victimes de harcèlement depuis plusieurs années. Je suis intervenu dans des écoles et des associations pour mettre fin à ce fléau et sensibiliser les éducateurs.

Grâce à cette expérience, j’ai pu apprendre beaucoup de choses sur le harcèlement scolaire : les démarches à mettre en place, comment aider un enfant, les erreurs à ne pas faire, etc.

Depuis quelques temps, les parents prennent conscience que le harcèlement scolaire n’est pas un problème à prendre à la légère, et je reçois de plus en plus de demandes et d’appels pour aider des enfants victimes.

C’est ce qui m’a motivé à créer un KIT complet pour accompagner votre enfant, lui redonner confiance et l’aider à mettre fin aux conflits à l’école

Voilà le résultat :

La meilleure façon d'aider un enfant harcelé : lui redonner confiance et lui apprendre
à dire "NON" ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Comment lui redonner confiance en lui
- L'aider à s'affirmer et mettre fin aux conflits
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !

Merci à tous de votre lecture, à bientôt !

Mots-clés associés à l’article : harcèlement scolaire – harcèlement à l’école – mon enfant est harcelé – que faire contre le harcèlement – aider son enfant – petit pousse – non au harcèlement

Commentaires :
Albain Maz
 

Fondateur et coach pour Petit Pousse, je rêve d'un monde où les enfants apprennent à développer leur confiance en eux, gérer leurs émotions, et créer des relations épanouissantes. Fou de voyages et fan de Cookies !

[cp_modal display=

En finir avec les crises et retrouver le calme
et l'harmonie a la maison
(12€ => 0€)

Entrez votre adresse mail pour recevoir la vidéo inédite :
Oui, recevoir maintenant la vidéo !
5 678 parents ont profité de ces astuces !

Offrez-lui la confiance et l'estime
d'un super-héros
! (67€ => 0€)

- Comment développer sa confiance en lui
- L'aider à surmonter ses peurs et son stress
- Eduquer un enfant heureux qui réussit
Entrez votre mail pour recevoir la vidéo inédite
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !
Ne partez pas sans offrir ces compétences indispensables à votre enfant ...

Confiance en soi, gestion des émotions, bien-être : recevez gratuitement le KIT de l'enfant épanoui ! (67€ > 0€)

Entrez votre mail pour rejoindre 10 678 Parents Positifs et recevoir gratuitement le KIT offert :
Oui, recevoir le KIT gratuitement !
close-link

Découvrir le KIT offert !

La meilleure façon d'aider un enfant harcelé : lui redonner confiance et lui apprendre
à dire "NON" ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Comment lui redonner confiance en lui
- L'aider à s'affirmer et mettre fin aux conflits
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !

Envie d'enseigner des choses vraiment utiles à votre Petit bout ? Offrez lui plus de confiance
et une meilleure gestion de ses émotions
(sans bouger de chez vous) ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Développer sa confiance en lui et son estime
- L'aider à mieux vivre ses émotions
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !

Les enfants a Haut Potentiel ou Précoces ont souvent besoin de renforcer leur confiance en eux. Vous pouvez les aider ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Développer la confiance de votre enfant
- Aidez-le à mieux vivre ses émotions
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !

Votre enfant n'apprend pas à gérer ses émotions à l'école, mais vous pouvez l'aider ...

Recevez le KIT Gratuit :

- Mettre fin aux conflits et retrouver le calme
- Lui apprendre à mieux vivre ses émotions
- Surmonter ses peurs et ses angoisses
Entrez votre mail pour recevoir les vidéos inédites
et les fiches d'activités :
Oui, recevoir le KIT !
Testé et approuvé par 10 567 parents positifs !