La lecture et les enfants : les incroyables bienfaits !

« UN ADULTE VA LIRE POUR SE DISTRAIRE, UN ENFANT VA LIRE POUR SE CONSTRUIRE » – Joann SFAR-

Je n’ai pas le souvenir d’avoir beaucoup lu pendant mon enfance, et encore moins pendant mon adolescence. Ce n’est que plus tard que j’ai compris l’intérêt que pouvait avoir le livre. J’ai découvert des livres qui m’ont passionné, chamboulé, questionné …

J’ai choisi d’inculquer à ma fille le goût du livre. J’ai acheté son 1er livre avant même qu’elle naisse.

Peu de temps après sa naissance, j’ai instauré un temps lecture quotidien, en commençant d’abord par des livres en noir et blanc, puis petit à petit avec des couleurs, différentes textures, différents sons, avec des livres qui abordent le quotidien …

Aujourd’hui, à 15 mois, elle a déjà une bibliothèque plus fournie que la mienne, et regarder un livre est son activité préférée, que ce soit seule ou avec nous, à n’importe quel moment de la journée.

C’est un moment agréable, de partage, d’échange, de complicité, de chaleur, d’intimité. Ce sont des moments calmes, de bonheur, de rires …

Dès la naissance, le livre est un formidable outil d’éveil sensoriel et affectif.

Il stimule les 5 sens : L’ouïe grâce à la voix qui raconte, le toucher quand l’enfant manipule le livre, tourne les pages … L’odorat avec l’odeur des pages, de l’encre, la vue avec les couleurs, les images, les mots … Et le goût quand le bébé goûte et machouille le livre pour le découvrir (je vous conseille donc de proposer à votre mini pousse qui met tout à la bouche, des livres moins fragiles, cartonnés, plastifiés).

Il est cependant important de lui apprendre le respect de l’objet en lui expliquant la fragilité du livre et en mettant à sa disposition des objets qu’il peut manger et les livres qu’il doit manipuler avec soin.

Le livre favorise le développement et le maintien du lien d’attachement. Votre mini pousse profitera de ce moment en tête à tête pour se blottir contre vous, vous sentir …

C’est un merveilleux moment de détente, de réconfort (notamment le soir pour un rituel de coucher) et peut ainsi aider votre enfant à développer sa confiance en lui.

En effet, si vous tenez compte du livre qu’il préfère, si vous décrivez les émotions exprimées dans le livre afin de mettre des mots sur ses propres émotions, votre enfant sentira l’importance que vous lui accordez et pourra forger une plus grande confiance en lui et une meilleure estime de lui-même.

Certains livres peuvent aider l’enfant à mieux vivre certaines expériences (l’entrée à l’école, le décès d’un proche, l’arrivée d’un petit frère, d’une petite sœur, le début de la propreté …)

En lisant ces livres au bon moment, votre petite pousse se sentira moins seul et sera plus armée pour affronter ces situations.

Par exemple, le conte est un formidable outil thérapeutique pour l’enfant mais aussi pour l’adulte car il aide à résoudre les difficultés, à affronter ses peurs, ses angoisses, à les maîtriser et à s’en libérer.

Pour votre tout-petit, le livre va favoriser sa motricité fine. Il va s’exercer à tourner les pages et avec le temps il sera plus précis et plus soigneux. Il commencera doucement à pointer du doigt les images et à vouloir mettre des mots dessus, à explorer les différentes textures présentes, à lever les rabats …

Le livre va également développer sa capacité d’écoute, de concentration et la patience de l’enfant. Plus vous lirez des histoires à votre enfant, plus long sera son temps de concentration. Il sera capable d’écouter un livre jusqu’à la fin et d’écouter chaque phrase, chaque ligne avant de vouloir tourner la page.

Les histoires courtes vont permettre aux plus grands de mémoriser certaines phrases/expressions et de jouer avec l’adulte qui omettra volontairement certains passages du livre.

Les livres sont de supers outils de découvertes et d’ouverture sur le monde. Tout petit, votre mini pousse va explorer les couleurs, les formes, la taille des objets… En grandissant, il va pouvoir découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux pays et ainsi s’ouvrir au monde et développer une belle qualité qu’est la tolérance.

la lecture et les enfants

Il va développer sa curiosité, son imagination et sa créativité. Pour cela, il existe un jeu super sympa à faire avec les plus grands. Quand vous lisez un nouveau livre pour la 1 ère fois, arrêtez-vous avant la fin. Échangez avec votre petite pousse sur ce que vous venez de lire, sur ce que vous avez compris, puis invitez le à imaginer une suite. Il se prêtera certainement au jeu !

Le livre est en effet un moment de jeu, et ce dès la naissance. Lorsque vous racontez le livre, Vivez l’histoire. Mettez le ton, jouez avec les expressions du visage. Cela amusera votre enfant et l’aidera à mémoriser plus vite l’histoire. Il cherchera certainement à vous imiter. Quand votre enfant sera plus grand, il pourra raconter des histoires avec plus de vie et d’intérêt.

La lecture va bien sûr développer son langage et son vocabulaire. Votre petite pousse aura un vocabulaire plus riche qu’un enfant qui n’est pas habitué aux livres. Le livre va également stimuler son développement intellectuel et psychique grâce à l’identification et la verbalisation.

C’est le préparer à la lecture …

Plus l’enfant manipule tôt les livres, plus il aimera lire quand il sera grand et comprendra l’intérêt que cela lui apporte.

L’importance de la relation entre le livre et les enfants n’a été reconnu que récemment (début des années 80). Avant cela, on pensait que les bébés ne pouvaient pas s’intéresser au livre car ils n’avaient pas encore le code de la lecture et le langage parlé.

Aujourd’hui, les pensées sont différentes. Lire des histoires aux enfants dès le plus jeune âge est vivement recommandé par les pédiatres.

« La lecture dès le plus jeune âge active la zone cérébrale construisant du sens » analyse le Professeur Marie-Rose MORO, psychiatre d’enfants et d’adolescents. Ainsi ces enfants lecteurs développent des compétences qui les aideront à faire plus facilement la transition vers la compréhension de l’écrit.

Merci de votre lecture, et à bientôt !

Semons des graines positives :
Claire Thomas
 

Claire, 33 ans, maman et presque toutes mes dents ! Je suis idéaliste, humaniste, optimiste et en marche vers plus de confiance en moi. Après 10 en crèche, je partage ici mes astuces autour de l'éducation positive et de Montessori