Et si nous aidions votre enfant à libérer son potentiel ?

Je découvre l'atelier offert

Face Au Volcan Des Emotions 💥

par | Fév 24, 2020 | Gestion des émotions, Tous les articles | 2 commentaires

Aaaah les émotions ! 🤩

C’est un sujet que j’aborde régulièrement avec les enfants que j’accompagne.

Crise d’angoisse, torrent de pleurs, accès de colère, débordement de joie …
Nombreuses sont les tempêtes émotionnelles chez les enfants.

Et souvent, elles partent d’un “rien”…“Mon fils, est un enfant très intelligent, ne gérant pas ses émotions, il est très violent avec les autres enfants”

“Il gère mal ses émotions. Jusqu’à présent il pleurait très facilement »
« Il ne veut jamais faire ses devoirs , est toujours en colère, en ce moment il angoisse »

Les parents me disent souvent qu’ils sont dépassés face à ces situations.
Ils ne comprennent pas ce qui se passe et n’arrivent pas à calmer leurs Petites Pousses …

Peut-être que ça vous arrive aussi, chers Parents Cultivateurs ?

Vous devez savoir une chose …

… Le cerveau n’arrive à maturité que vers 25-30 ans.

C’est donc normal que les enfants ne gèrent pas totalement leurs émotions !

Ils les expriment comme elles viennent, de façon brute. Ils n’ont aucun filtre !
Leurs émotions surgissent, les envahissent, puis explosent !

BOOM 💥

Ils ne savent pas comment les exprimer autrement.

Mais la bonne nouvelle, c’est que …

… Gérer ses émotions, ça s’apprend !

Et vous pouvez guider votre Petite Pousse dans cet apprentissage essentiel.

C’est pourquoi je vais vous partager cette semaine quelques outils pour aider votre Petite Pousse à apaiser ses tempêtes émotionnelles.

Les émotions sont nécessaires car elle sont des réflexes de survie. Des messages que nous envoie notre cerveau pour nous demander d’agir.

Tristesse, dégoût, peur, colère, surprise et joie – nos émotions sont là pour nous avertir qu’un besoin est nourri ou non …

Par exemple, la peur se manifeste face à une menace = besoin de sécurité.

La colère est le résultat d’une frustration = besoins d’écoute, de compréhension ou d’expression…

Il est donc important de les écouter (au lieu de les nier en mode autruche)

C’est mon 1ER conseil de la semaine :

Plutôt que de dire à votre Petite Pousse

« C’est pas la peine de pleurnicher »
« Tu vas te calmer oui ! »
« Arrête de faire des caprices ! »

Reconnaissez l’émotion qui traverse votre enfant.

Au lieu de lui dire : « Je m’occupe de ta soeur, attends ton tour »
Vous pourriez lui dire : « Je vois que tu es impatient que je vienne t’aider pour tes devoirs »

Il se sentira écouté plutôt que bloqué dans son élan. Et sera plus à même de dialoguer avec vous pour trouver une solution

Et ainsi, à aider votre Petite Pousse à s’apaiser plus facilement.

Changeons le monde, une Petite Pousse à la fois,
Albain, l’éducateur bienveillant

2 Commentaires

  1. Labesse

    Bonjour j’ai loupé votre vidéo sur l’aide aux émotions de la semaine dernière. Pouvez-vous m’envoyer un lien afin que mon garçon l’a regarde ?
    Merci à l’avance
    Julie

    Réponse
    • Laetitia

      Bonjour, comme Julie, j’ai loupé le direct de l’atelier sur les émotions. Pourrais je avoir accès au replay !
      Mon fils de 5 ans en a vraiment besoin…. Et maman aussi ! Merci d’avance

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *